15 novembre 2007

Louisiana band

Les Bee Gees vous auront fait rêver ? c'est bien, la nostalgie permet de s'évader un peu, beaucoup, très loin de notre quotidien.
Essayons de nous projeter cette fois dans un avenir encore lointain .... mais avec de l'imagination pour certains, des souvenirs encore bien présents pour d'autres, on pourrait déjà s'y croire.
Prochaine destination : La Louisiane.
Déjà, les accents d'un orchestre de jazz résonnent à nos oreilles. Ah, siroter un bourbon, attablés dans un des cafés de la Nouvelle-Orléans, et se laisser emporter par le rythme....
(quilt gagnant du concours "Noir, Blanc, Rouge" organisé par Keepsake quilting)

Maison Bourbon, Bourbon street - photo Annick, 2004.


pour retrouver l'ambiance, cliquez sur la photo




Si parfois leurs pensées s'égarent vers d'autres horizons, nos quilteuses ne restent pas inactives et les ouvrages se succèdent :

un quilt de Michelle, et deux musiciens du "Louisiana band" par Martine.

(décor : une rue du carré français de New-Orleans, 2004, photo Annick)

Mais quittons les rues animées de New-Orleans et réintégrons l'hexagone pour retrouver nos paisibles troupeaux. Le bonheur n'est-il pas dans le pré ??

C'est Annick qui cette fois nous envoie cette composition "vachement" originale, tout juste terminée !

6 commentaires:

  1. Annick4:04 PM

    Ne riez pas mais j'ai les larmes aux yeux- quels bons souvenirs de cet instant où nous étions entrain de boire un cocktail en écoutant ces musiciens. Pour ma part j'étais revenues à l'époque de mes 18 ans - Merci Martine pour nous rappeler tous ces merveilleux moments

    RépondreSupprimer
  2. Annick4:06 PM

    Les poupées sont très jolies ainsi que le top

    RépondreSupprimer
  3. Michelle11:40 AM

    Et sur fond musical en plus !
    Martine tu deviens la reine du blog.

    Quand on revoit la Nouvelle-Orléans à la Télé aujourd'hui, il y a plutôt de quoi pleurer. Mais nous l'avons connue avant la catastrophe, heureusement.

    La ville était sous un soleil radieux, et la vie l'habitait.
    J'ai toujours eu une tendresse particulière pour les petits noirs de nos ouvrages ...

    RépondreSupprimer
  4. Génial ce petit détour par la Louisiane que je rêve de connaître. Je me projette déjà en novembre 2008. Je n'ai malheureusement pas connu la Nouvelle Orléans d'avant la catastrophe, mais grâce à toi Martine, je peux imaginer cette ambiance très particulière et magique que je trouverais peut-être si ce n'est dans la réalité, dans le chemin de mes rêves comme disent les arborigènes.
    Michelle, j'ai adoré ton quilt très "sud d'antan".
    A bientôt les filles

    RépondreSupprimer
  5. martine7:46 PM

    Le carré français de New-Orleans a été plutôt épargné par Katrina et peut être retrouverons nous cette ambiance si particulière des soirées jazz que Philippe nous aura sûrement mis au programme.
    Mais aussi, Lafayette, "laissez le bon temps rouler !" avec nos cousins acadiens, une balade magique dans les bayous ... Ce sera l'objet d'un prochain message.

    RépondreSupprimer
  6. martine7:48 PM

    ... je fonds aussi devant le quilt de michelle !

    RépondreSupprimer

Vos commentaires :