05 juillet 2007

Ma cabane au Canada

Lundi 2 Juillet
Notre quiltbus quitte Québec pour Montréal : 250 km d'autoroutes en suivant le cours du Saint-Laurent.
Une courte halte dans un petit village ravissant, Deschambault-Grondines, où se cache la deuxième plus ancienne épicerie du Québec. Dans l'églice St-Joseph, un bref aperçu d'une exposition sur le lin et les broderies de Portneuf.

Trois-Rivières : on nous attend pour le diner (déjeuner chez nos cousins canadiens) dans une cabane à sucre : oreilles de crisses (fines tranches de lard frites), jambon au sirop d'érable, tourte à la viande et pancakes, arrosées de sirop dérable.L'ambiance est chaleureuse. Un musicien accompagne notre repas. Les uns s'essayent à battre la mesure avec des cuillères en bois, les autres dansent la polka et la gigue. Nous goutons les sucettes de sirop d'érable "à la tire" avant de reprendre la route.

Arrivée à Montréal en début d'après-midi. A peine le temps de flâner dans les rues animées de Sainte-Catherine, Saint-Paul et de visiter la basilique Sainte-Anne,



de descendre dans les galeries marchandes souterraines, que déjà il nous faut rentrer à notre hôtel situé près du quartier chinois.


Le soir, un souper dans le vieux Montréal, rue Saint-Gabriel, réunit des quilteuses plutôt épuisées. Les plus courageuses iront assister au Festival de Jazz - des scènes en plein air ont été dressées pour l'occasion.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires :