03 mai 2010

Pauvre Louisiane ...

Comment peut-on imaginer que toute cette beauté si mystérieuse et envoutante disparaisse ?


















Et encore là, vous n'avez pas les chants d'oiseaux, mais peut-être pourrons-nous vous mettre un bout de notre film ... Voilà qui est fait, mais les commentaires de notre "captain" couvrent les chants d'oiseaux - (éteindre la "music box" pour profiter pleinement du son - Martine).
video


Sans parler des poissons, des écrevisses, des crevettes, des gens qui vivent dans ces bayous et l'Atchafalaya* notamment ...

Quelle catastrophe !
*Atchafalaya, rivière de la Louisiane et défluent du Mississipi et de la Rouge du Sud qui rejoint le Golfe du Mexique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires :