17 août 2007

Remember the King !

Hier nous célébrions le 30e anniversaire de la mort d'Elvis. Mais un roi meurt-il vraiment ?
Des images d'un passé proche et lointain se sont alors bousculées dans ma tête et je pense qu'il en était de même pour certains et certaines d'entre vous.
Un souvenir très personnel, puisque mes premiers cachets de secretaire chez RCA, dont les studios d'enregistrement se trouvaient rue Beaujon, près de l'Etoile à Paris, furent réservés aux disques d'Elvis Presley ; non pas que j'étais une fan inconditionnelle, mais nul ne pouvait résister à cette voix envoutante ni au rythme de sa musique, issue de la communauté noire américaine.

Avril 2005, notre groupe de quilteuses déambulait dans les rues de Memphis, et nous ne pouvions passer à côté de cette légende, dont l'ombre plane sur la ville ; partout, dans les rues, les bars, les vitrines, des statues, portraits, affiches à l'effigie du King, et même, sur une vitre, une citation du rocker le plus célèbre au monde.









Tiens, tiens, mais ne serait-ce pas notre amie Andrée au pied du King ?

Impossible d'aller à Memphis sans visiter Graceland ! Très frustrée par l'interdiction de filmer à l'intérieur de la propriété, j'ai du compter sur mes amies photographes pour ramener un stock d'images dont sont extraites les vues suivantes :
portrait d'Elvis et de ses parents au rez-de-chaussée, le salon, la salle TV - toutes les pièces de la maison ont conservé leur décor des années 1970.

Une affiche du film GI Blues (rediffusé hier soir sur Arte, dans le cadre de leur programme consacré à Elvis) sur les murs du musée regroupant tous les souvenirs de sa carrière : films, disques, photos etc...
La visite se poursuit devant les tombes de la famille Presley : Elvis, son frère jumeau et ses parents. Chaque année, des millions de touristes viennent se recueillir à cet endroit et nous n'avons pas failli à la tradition.


Mais, pour terminer sur une note plus gaie, c'est au Peabody Hotel de Memphis, célèbre pour ses canards que nous avons porté un toast à la mémoire du King !
martine.
(photos : Anne et Michelle, 2005)

2 commentaires:

  1. Annick11:30 AM

    Souvenir - souvenir - quand tu nous tiens - c'est formidable surtout quand ils sont bons

    RépondreSupprimer
  2. Michelle8:37 AM

    C'est bien d'actualité, en effet.
    En revoyant les images montrées à la télé pour l'anniversaire de sa mort, je revivais notre parcours à Memphis et à Graceland notamment.

    RépondreSupprimer

Vos commentaires :