25 octobre 2009

Lowell, Massachusetts

Lowell se trouve à 1 heure au Nord Ouest de Boston par la route ; on peut aussi s'y rendre en train à partir de North Station (gare du Nord) - option que nous avons choisie - nos compartiments ne sont certes pas aussi vieillots que ceux trainés par cette ancienne locomotive, mais presque.






Il faut emprunter un bus pour se rendre au centre de la 4e plus grande ville du Massuchusetts -Lowell a connu la prospérité au XIXe siècle grâce au textile produit dans ses usines en briques rouges implantées sur les bords de la rivière Merrimack.

Admirons au passage les couleurs flamboyantes des arbres en Automne.

L'ancien centre manufacturier restauré constitue aujourd'hui le Lowell National Historic Park.



Lowell est aussi la ville natale de Jack Kerouac, "poète maudit", auteur de livres célèbres comme "Sur la route", "Le vagabond solitaire", qui ont fait de lui l'idole de la Beat Generation.








Le véritable but de notre excursion à Lowell, le voici : The New England Quilt Museum (musée du quilt de la Nouvelle-Angleterre), qui recèle des trésors de quilts anciens,

une librairie - vers laquelle je me dirige automatiquement à chaque visite -, une boutique et propose chaque année à ses visiteurs des expositions temporaires ;


cette année, plusieurs dizaines de quilts réalisés à partir de textiles militaires - uniformes, rubans de médailles, lainages, cravates et même crazy de chaussettes ! un mélange de chic et de kitch ! Le règlement très strict nous interdit de prendre des photos à l'intérieur.

L'air vif de cette fin d'Automne nous surprend un peu et nous cherchons un endroit chaud pour nous restaurer :



Pour ceux qui connaissent ou souhaiteraient se rendre au Café La Boniche à Lowell, le comptoir n'est pas celui du restaurant mais celui d'un bar voisin où nous nous réchauffons avec cafés, thés et pâtisseries.


Ainsi s'achève notre excursion d'un jour, et nous rentrons à Boston avec notre tranquille petit train de banlieue

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires :